Les animaux

Symptômes de possibles maladies du chat

La majorité de les gens qui ont des chats pensent qu'ils ont juste besoin de parler, il est même habituel de mettre une voix quand ils vous regardent avec leur visage ou font quelque drôle. Leur humanisation rend toujours leurs comportements plus amusants. Malheureusement, les chats ne peuvent pas communiquer avec nous de manière aussi ouverte que nous le souhaiterions pour quoi. si quelque chose leur arrive, nous ne pouvons savoir que si nous savons quel type de malaise est associé à un certain comportement.

Le propriétaire du chat est celui qui le connaît le mieux et peut évaluer si ce comportement est normal ou non dans sa vie quotidienne. Bien sûr, nous ne disons pas que vous faites du vétérinaire et que vous soignez votre animal au moindre soupçon mais si nous voulons vous donner une série d’indices afin que, si vous constatez que vos chats agissent de la sorte, apportez-les immédiatement à votre clinique vétérinaire habituelle, juste au cas où.

1- Vous êtes plus paresseux que d'habitude

Si vous voyez que votre ami à quatre pattes dort plus longtemps que la normale, ne bouge pas ou évite de jouer et de courir, peut être une indication d'arthrite ou d'autres problèmes graves. Ce symptôme ne doit pas être pris pour argent comptant car les chats se reposent en moyenne 16 heures par jour. Vous devez donc être celui qui évalue si votre chat est plus paresseux que la normale.

Changements dans votre appétit

Si votre chat mange moins que la normale, c'est peut-être parce qu'il chasse loin de chez lui ou que les températures élevées affectent son appétit. Cependant, cela peut aussi être dû à des problèmes de santé cachés, en particulier chez les chats âgés.

Adressez-vous au vétérinaire si cette perte d'appétit est accompagnée de léthargie, de vomissements, de diarrhée, d'une perte de poids ou d'autres signes de maladie. Une augmentation de l'appétit peut être un indicateur de certaines maladies, telles qu'une activité thyroïdienne accrue, le diabète ou des problèmes intestinaux.

Vomissements et vertiges

Vomir les cheveux ou les grosses boules est normal si votre chat le fait de temps en temps. Si la fréquence des vomissements augmente, si vous vomissez de la nourriture ou du sang, si vous avez des difficultés à avaler ou si vous avez des arcades, vous devriez en parler au vétérinaire.

Les vomissements peuvent être un symptôme de plusieurs maladies telles que des problèmes intestinaux, rénaux ou hépatiques. Si les vomissements sont accompagnés de léthargie, de dépression, de diarrhée ou d'une perte d'appétit, cela peut être le signe d'un autre problème sous-jacent. Une visite chez le vétérinaire suffira à résoudre ces problèmes.

Des problèmes pour faire vos besoins

Si votre chat a une diarrhée persistante, ou si ses matières fécales sont noires ou contiennent du sang ou des muqueuses, il peut présenter un problème de santé. Si vous présentez l’un de ces symptômes, et si vous vomissez et souffrez de léthargie, d’une perte d’appétit pour le poids, consultez un vétérinaire.

Au contraire, si votre chat ne peut pas satisfaire ses besoins ou si ses excréments sont très durs ou pleins d’air, amenez-le à la relecture. Bien que ce soit un problème facile à traiter, cela peut être le signe d'autres problèmes de santé plus graves.

Si votre chat entre et sort du bac à sable très fréquemment, s'il se penche mais ne pisse pas (ou très peu), s'il pleure quand il est dans le bac à sable ou s'il saigne, cela signifie qu'il a une infection de l'urine.

Certaines infections, telles que la cystite, sont courantes et faciles à traiter. D'autres infections plus graves pourraient conduire à une maladie des voies urinaires inférieures, ce qui présente un risque important pour la santé de votre animal s'il n'est pas traité correctement. Si vous remarquez des symptômes pouvant être provoqués par une infection des voies urinaires, consultez le vétérinaire pour un examen dès que possible.

Si cette maladie n'est pas traitée, elle pourrait être dangereuse pour votre animal. Il est donc essentiel de commencer le traitement après avoir détecté les symptômes.

Prise de poids excessive

Si votre chat prend beaucoup de poids en peu de temps, il peut devenir obèse, ce qui peut provoquer le diabète, des problèmes de mobilité et d'autres maladies. Vous devriez pouvoir remarquer vos côtes lorsque vous les prenez, sinon vous pourriez faire de l'embonpoint.

Cliquez ici pour plus d'informations sur la façon de connaître la forme physique de votre chat.

Tout d’abord, adressez-vous à votre vétérinaire si vous pensez que votre chat a besoin de perdre du poids, afin qu’il vous recommande le meilleur moyen de vous remettre en forme progressivement. Tout changement dans l'alimentation de votre chat doit être fait avec soin, afin de ne pas causer de problèmes digestifs.

Si vous pensez que le ventre de votre chat a augmenté, consultez votre vétérinaire. Cela peut être dû à la rétention d'eau plutôt qu'au gain de poids.

Augmentation de la quantité de boisson et de la quantité d'urine

Si vous avez changé la nourriture de votre chat de humide à sèche, il est normal de boire plus d'eau jusqu'à ce que vous vous habituiez au changement.

Si ce changement ne s'est pas produit et que votre chat boit et urine plus que d'habitude, cela pourrait être le symptôme d'une maladie, telle que le diabète ou des problèmes rénaux. Si, normalement, vous ne voyez pas votre chat boire et que vous le voyez maintenant, ou que son bac à sable est plus humide que d'habitude, consultez-le.

Fourrure et fourrure

L'état de la peau est un bon indicateur général de la santé de votre chat. La peau doit être douce et rose ou noire, tandis que la fourrure doit être douce et brillante.

Des égratignures ou un toilettage exagéré, des croûtes sur la peau ou une perte de poils sont des indications d'une maladie de la peau de votre chat. Un manteau avec des pellicules ou des cheveux ternes peut indiquer un problème sous-jacent qui n'est pas lié à la peau ou au pelage, mais qui l'affecte. Si vous avez des éraflures considérables accompagnées de petites taupes noires sur la fourrure, vous pouvez avoir des puces, qui sont relativement faciles à éliminer.

Si vous remarquez une suppuration brune ou des rougeurs dans les oreilles de votre chat, informez-en le vétérinaire.

Bouche et gencives

Si votre chat a des rougeurs dans la bouche ou autour de celle-ci, des gencives enflées ou une mauvaise haleine, il pourrait souffrir d'une maladie buccale. Ces symptômes sont douloureux et votre chat peut perdre l'appétit, ne manger que d'un côté de la bouche, cracher de la nourriture tout en mâchant ou en maigrissant.

Si vous remarquez l'un de ces symptômes, adressez-vous à votre vétérinaire. Plus tôt le traitement commence, plus tôt votre chat récupérera et pourra manger normalement.

Respiration

Contrairement aux chiens, les chats ne respirent pas la bouche ouverte. Si vous remarquez que votre chat est à bout de souffle, a du mal à respirer, à haute vitesse, tousse ou fait du bruit en respirant, consultez immédiatement votre vétérinaire.

Ce sont des symptômes possibles de problèmes respiratoires graves, qui doivent être traités de toute urgence.

Les yeux et le museau

Des problèmes dentaires, des virus ou des maladies du système respiratoire peuvent provoquer des éternuements, un nez qui coule ou des yeux larmoyants. Si une muqueuse visqueuse ou sanguine se produit par la bouche, si elle clignote excessivement ou si elle présente des rougeurs autour des yeux, consultez le vétérinaire car elle pourrait être le symptôme d'un problème de santé sous-jacent.

Si vous remarquez que la troisième paupière de votre chat ne s'ouvre pas, c'est peut-être parce qu'il a quelque chose à l'intérieur, une infection ou des problèmes de santé. Amenez-le chez le vétérinaire pour éliminer ce qui vous dérange ou pour vous prescrire des gouttes pour les yeux à administrer à la maison.

Os et articulations

Si votre chat boitait, il pourrait être blessé ou avoir des douleurs articulaires.

S'il faut du temps pour se lever ou se coucher, si vous ne sautez pas aussi haut que d'habitude ou si vous avez du mal à monter et descendre les escaliers, vous pourriez avoir un problème d'os ou d'articulations. Dites à votre vétérinaire d'intervenir dès que possible et votre chat ne souffrira plus.

Causes et symptômes des arcades

L'arcade est un comportement qui se produit lorsqu'un chat a quelque chose coincé dans la gorge. Il peut s'agir de nourriture qui n'a pas aimé ou mâché correctement, de quelque chose qui a été avalé dans la rue ou, dans un cas plus dangereux, d'un os d'oiseau qui a chassé. La chose la plus typique est que les chats adorent se toiletter en léchant leur fourrure, ce qui se traduit par des boules de poils à l'intérieur de leur ventre, qu'ils devront ensuite expulser.

Cependant, si le chat a des arches constantes, ne crache que de la salive et de la bile, ne vomit jamais et ne montre aucun signe de douleur, cela peut indiquer qu'il a quelque chose qui reste coincé dans l'œsophage, l'estomac, un problème intestinal ou même une maladie rénale. Une autre cause peut être que votre chat souffre de stress et que les arcades sont une expression de son état psychologique. Vérifiez si vous avez changé soudainement votre environnement, votre régime alimentaire ou même vos routines quotidiennes.

Une autre symptomatologie peut inclure des nausées, une perte d'appétit, de l'agitation, une toux sévère, une léthargie, une fatigue constante du chat, un désintérêt pour les promenades et les jeux et, dans une mesure plus grave, une asphyxie.

Conséquences

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la plupart des arches sont relativement normales et ne représentent en rien un sujet d'inquiétude. Cependant, certains des symptômes peuvent être la manifestation d'autres affections telles que, par exemple, une toux rugueuse. signe d'asthme ou d'allergie. Si vous vous léchiez de manière désespérée et constante (causant la boule de poils) dans la même zone de votre corps, vous pourriez avoir une éruption cutanée, une infection ou une blessure.

Si les arcades persistent pendant la journée et que votre chat sort de la rue, il aurait pu être empoisonné. Si au contraire, ils se cambrent de temps en temps, mais pendant plusieurs jours, cela peut indiquer que quelque chose se passe avec le système digestif de votre chat. Ce sont tous des cas que vous devriez prendre en compte et aller chez votre vétérinaire de confiance.

Solutions pour réduire les arches

Vous ne pouvez jamais éliminer complètement les arcades de votre chat, car elles font partie d'un processus physiologique qui, si vous le pouvez, consiste à les réduire. Tout d’abord, laissez le chat détendu dans un environnement agréable, où vous avez toujours accès à l'eau douce. Vous pouvez donner du malt ou de l'herbe à chat et inclure des aliments faciles à avaler et à digérer dans votre alimentation. Si vous avez des problèmes digestifs et si vous souhaitez restaurer la capacité de votre estomac, vous pouvez lui donner du lait, du bouillon de poulet ou d'autres soupes légères, qui, en plus des nutriments, aideront l'estomac à retrouver sa force naturelle.

Marié et brosse ton chat constamment Cela vous aidera à ne pas avaler la même quantité de cheveux et ainsi, vous avalerez moins de cheveux, les grosses boules ne seront pas formées et il sera plus facile de les recracher. Si vous avez un chiot, retirez de votre espace tous les objets de petite taille afin d'éviter toute suffocation.

Cet article est purement informatif. Chez ExpertAnimal.com, nous n’avons pas le pouvoir de prescrire des traitements vétérinaires ni d’effectuer un diagnostic. Nous vous invitons à emmener votre animal chez le vétérinaire au cas où il présenterait tout type de problème ou d'inconfort.

Si vous voulez lire plus d'articles similaires à Pourquoi mon chat a-t-il des arches?, nous vous recommandons de consulter notre section Autres problèmes de santé.

Arcades sans vomissements

Bonjour, mon chat a des arcades et il est un peu en retrait. Nous avons également amené un chaton il y a un mois. Il renifle à nouveau et je ne sais pas si ce sera juste de la jalousie ou quelque chose de plus grave.

Il est possible que les arcades soient causées par la tentative d’expulsion des boules de poils, bien que d’autres causes ne soient pas à exclure. Si vous le faites à plusieurs reprises, allez chez votre vétérinaire pour l'examiner. Lorsque de nouveaux animaux sont introduits à la maison, la présentation doit être faite progressivement pour être acceptée.