Les animaux

Cinq clés pour savoir si le chien est bien socialisé

La science confirme ce que les propriétaires de chiens ont toujours pensé: votre chien vous comprend lorsque vous lui parlez. Une équipe de scientifiques a étudié pour la première fois la façon dont le cerveau des chiens interprète la parole humaine. Les résultats montrent que le meilleur ami de l'homme se préoccupe de ce que nous disons et de la façon dont nous le disons, en particulier lorsque nous les félicitons.

Pour comprendre la parole, le cerveau humain divise les tâches: l'hémisphère gauche est responsable du sens des mots et le droit permet d'interpréter l'intonation. Ainsi, nous analysons séparément ce que nous disons de la façon dont nous le disons pour arriver à un sens commun. Mais cette capacité n'est pas unique chez l'homme.

L'hémisphère gauche du cerveau est responsable du sens des mots et le droit permet d'interpréter l'intonation

Une étude publiée dans Science Cette semaine, il suggère que le cerveau des chiens fonctionne de la même manière pour distinguer les mots et l'intonation. "Ils utilisent des mécanismes cérébraux très similaires à ceux de l'homme", explique Attila Andics, auteur principal de l'ouvrage et scientifique au département d'éthologie et au groupe de recherche sur l'éthique comparée MTA-ELTE de l'Université Eötvös Loránd de Budapest (Hongrie).

Ainsi, les chiens, comme les gens, utilisent l'hémisphère gauche pour comprendre le vocabulaire des mots et une région de l'hémisphère droit pour l'intonation. Pour les scientifiques, si la parole humaine est très présente dans l'environnement du chien, des représentations de mots peuvent apparaître dans votre cerveau, même dans le cas de mammifères non primates tels que les chiens incapables de parler.

"Les chiens utilisent des mécanismes cérébraux très similaires à l'homme"

«Les chiens peuvent apprendre les mots qui les concernent et que leurs propriétaires utilisent souvent pour les aborder. Les mots pour les féliciter sont un exemple », souligne Sinc Anna Gábor, une des auteurs du travail et chercheuse à l'Université Eötvös Loránd en Hongrie.

Il s'agit de la première étude analysant le fond neuronal de ce processus chez le chien, même si depuis des années, des scientifiques de différentes régions du monde ont mené diverses expériences pour démontrer leur capacité à reconnaître les différentes composantes de la parole.

"Les chiens peuvent apprendre les mots qui les concernent et que leurs propriétaires utilisent souvent pour les aborder"

«Mais jusqu'à présent, nous ne savions pas grand-chose sur les mécanismes cérébraux des chiens et qu'ils étaient semblables à ceux de l'homme pour comprendre les mots. Il reste à documenter comment ces animaux séparent et intègrent les informations lexicales et l'intonation dans des mots parlés », explique Gábor.

Meilleure compréhension des compliments

Selon les chercheurs, l'étude est la première étape pour comprendre comment les chiens interprètent le langage humain. Pour ce faire, ils ont dressé 13 chiens qui sont restés immobiles pour effectuer une IRM cérébrale. Les scientifiques ont pu mesurer l'activité cérébrale de chaque chien en écoutant les mots de leur entraîneur (éloge ou sens pour eux, combinant des intonations d'éloge ou neutres).

En cherchant des régions du cerveau qui distinguent des mots avec une signification et ceux qui ne le font pas, et des félicitations ou des intonations neutres, les scientifiques ont compris que les chiens préféraient utiliser leur hémisphère gauche pour traiter les mots et que ces activations du cerveau étaient indépendantes. de l'intonation, qui est activé dans l'hémisphère droit.

Les scientifiques ont entraîné 13 chiens à rester immobiles sur le scanner IRM du cerveau

L’étude indique également que chez les animaux domestiques, c’est la louange qui active le système de récompense du chien - la région du cerveau qui répond à toutes sortes de stimuli agréables tels que la nourriture, le sexe ou les caresses - uniquement lorsque les mots et l’intonation de louange d'accord

«Les chiens combinent les deux pour une interprétation correcte du discours et ce que ces mots signifient vraiment. Encore une fois, le processus est très similaire à celui des humains », déclare Andics.

Sur l'origine parole humaine

Pour les scientifiques, ce travail améliore non seulement la communication et la coopération entre chiens et humains, mais jette également un éclairage sur l'apparence des mots au cours de l'évolution du langage. "Ce qui rend vraiment les mots uniques aux humains, ce n'est pas notre capacité neuronale particulière, mais notre ingéniosité à les inventer et à les utiliser", a déclaré l'auteur principal.

L’équipe hongroise suggère que les mécanismes neuronaux permettant de comprendre les mots ont évolué beaucoup plus tôt que prévu, et révèle qu’ils ne sont pas propres au cerveau humain. Pendant la domestication, des forces sélectives ont probablement soutenu l'apparition de la structure cérébrale sous-jacente à cette capacité chez le chien, mais étant donné l'évolution rapide des asymétries hémisphériques liées à la parole, il est en fait peu probable. "Les êtres humains ne sont uniques que par leur capacité à inventer des mots", concluent les auteurs.

1. Chiot bien socialisé, chien adulte sans problèmes

Un chien psychiquement sain est né, mais il est également fait. Bien qu’elle ait une charge génétique qui influera sur le fait d’être plus ou moins nerveuse, plus ou moins sociable avec les personnes et les animaux qui l’entourent, sa manière d’être et son caractère influenceront également, et bien davantage, le fait qu'elle naisse En bonne santé et restez avec votre mère et vos frères et soeurs jusqu'à l'âge de deux mois. De cette façon, le chien peut compléter son processus de socialisation. Cela implique que le chiot apprenne à bien se comporter avec ses pairs.

2. Le chien s'adapte bien à sa famille humaine

Une fois que le chien a commencé à vivre avec ses propriétaires, il est normal qu'il s'adapte progressivement et sans complications à la dynamique de la maison où il habite, aussi bien à l'heure de la maison, y compris la nourriture, et les promenades quotidiennes. Le chien doit également s'adapter à l'espace de son domicile. Ce n'est pas la même chose de vivre dans un appartement de 70 mètres carrés, que dans une villa avec un jardin.

Un chien bien socialisé est heureux et parfaitement adapté à son environnement

D'autre part, le chien doit également apprendre à vivre avec une certaine famille, qui peut être composée d'enfants, de personnes âgées et d'autres animaux. En bref, le chien doit faire un grand effort d'adaptation à l'environnement humain où il doit vivre. Un signe qu'il a un caractère équilibré vérifie que le processus d'adaptation évolue correctement et sans problèmes.

3. Le chien interagit sans problèmes avec d'autres personnes

Lorsque le chien a des problèmes de comportement, il est fréquent qu'il morde ou grogne les gens de la maison ou qu'il soit tolérant et sociable uniquement avec la famille et non avec les visiteurs. Dans cette situation, il est entendu que le chien n’est pas bien entraîné sur le plan social et n’occupera peut-être pas la bonne place dans la hiérarchie familiale. Cela se traduit par: "J'envoie ici et personne ne va me dire ce que je dois faire."

Un chien bien socialisé est capable d'interagir sans problèmes avec des personnes de son entourage et des étrangers

Un chien bien socialisé est capable d’interagir avec les gens qui l’entourent et les étrangers sans problèmes ni confrontations qui empêchent coexistence adéquate. Miguel Ibáñez, professeur à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université Complutense de Madrid et spécialiste du comportement animal, explique que, pour que le chien soit pleinement socialisé, "il doit être bien éduqué, jouir d'un bien-être physique et mental et pouvoir se conformer certaines règles de comportement de base afin que ses propriétaires puissent en prendre le contrôle ".

4. Le chien est correctement lié à d'autres animaux

Le fait que le chien soit apparenté sans tension et couramment avec d'autres animaux, qu'ils soient de la même espèce ou d'une autre, est un signe qu'il s'agit d'un animal bien socialisé. Si un chien vit avec un autre chien ou avec un chat, vivre ensemble ne doit pas nécessairement être inapproprié.

Les agressions, les combats continus ou la coexistence compliquée et tendue, motivés par le fait que le chien ne tolère pas la présence d’autres animaux, en particulier s’ils vivent avec eux depuis le début, c’est un indicateur du fait que l’animal peut souffrir socialisation inadéquate.

5. Le chien n'a aucun problème à tolérer l'absence de leurs propriétaires

Un chien bien socialisé sans problèmes de comportement devrait pouvoir assumer l'absence momentanée de leurs propriétaires. Le fait que les personnes avec lesquelles l'animal vit va travailler, entre autres, ne devrait pas devenir un drame.

Le chien qui aboie de manière compulsive pendant quelques heures seulement, détruit les meubles et devient très nerveux, souffre d'anxiété de séparation. Dans ce cas, le vétérinaire peut exposer les propriétaires à certaines consignes d'action afin de corriger le comportement inapproprié du chien. S'il n'est pas possible pour l'animal de s'adapter à l'absence des propriétaires, l'intervention d'un éthologue ou d'un spécialiste du comportement canin sera nécessaire.

Des plaintes concernant des chiens trop seuls

Un chien est un animal social et, en tant que tel, a besoin de contacter ses propriétaires. Un chien ne peut pas passer plus de neuf heures par jour d'affilée, mais certains chiens y passent trop d'heures par jour. Leurs propriétaires n'ont pas le temps d'être avec eux à cause d'innombrables obligations. Dans ces cas, le chien n'est pas heureux et développe des problèmes de comportement parce qu'il vit contre sa propre nature sociale.

La solitude excessive des chiens avec des propriétaires qui ne peuvent pas les fréquenter correctement est une plainte fréquente des protecteurs d'animaux. C'est ce qu'indique Arancha Sanz, avocate de la Société pour la protection des animaux et des plantes de Madrid (SPAP): "Chaque jour, nous recevons des plaintes de nos bureaux de personnes laissant leurs chiens abandonnés à la maison pendant des heures et même des jours ".

Un chien bien socialisé est heureux et parfaitement adapté à son environnement. Cependant, ce n'est pas facile à réaliser et les propriétaires jouent un rôle fondamental pour s'assurer que leur chien est en bonne santé à l'intérieur et à l'extérieur.

Dans sa façon de te regarder et d'agir, il te montre son amour pour toi

Il est possible que votre chien manifeste son affection de manière inconditionnelle avec chacun de ses gestes, certains un peu plus évidents que d’autres, et exige également un «morceau d’amour» de votre part. Ensuite, certains des signes par lesquels «tous les chiens disent Je t'aime’:

1. dormir avec vous. Quand il se recroqueville, il se roule ou se jette à côté de vous, c'est sa façon de vous dire que vous faire confiance, car ce sont des animaux qui dorment dans un sac de protection et de chaleur. Par conséquent, étant donné leurs «techniques de persuasion canine», il est parfois totalement impossible de leur dire de se lever du lit.

2. Montrer l'indifférence absolue quand vous allez au travail. Contrairement au stress de séparation que certains chiens subissent lorsque leur propriétaire quitte la maison, d’autres sont présentés comme si c’était complètement pareil. Mais ne vous inquiétez pas, cela ne signifie pas que je ne vous aime pas, juste sachez avec certitude que vous reviendrez. Ensuite, vous recevrons avec toutes sortes de fêtes et alharacas - Au fait, ça montre aussi à quel point il t'aime.

3. Mangez vos vêtements. Ce n'est pas toujours aussi amusant de voir vos chaussures de sport préférées ou les chaussures de marche classiques à la maison dans la bouche de votre chien. Aussi, peu importe combien vous le grondez, il les vole impunément encore et encore pour les slug et les déchirer dans un coin tranquille. Mais ne soyez pas trop dur avec lui, gardez à l’esprit qu’ils sont imprégnés de votre odeur et pour lui c’est un petit bijou entre ses dents.

4. vous apporte votre jouet préféré à la satiété. En plus du plaisir qu’elle procure, c’est aussi un de reconnaissance et l’équivalent de vous faire un «cadeau» dans votre code canin. Pour cette raison, il lui faut quelques minutes pour jouer avec lui, car ses jouets et le fait de passer du temps avec vous sont très importants pour eux.

5. Il est assis sur vos pieds. Est sa façon de «marquer son territoire» et dites au monde que vous êtes sa propriété, de peur que d'autres ne pensent à vouloir partager votre amour.

6. vous suivre dans toute la maison. Vous ne pouvez pas vous empêcher, chaque fois que vous vous levez du canapé à la cuisine ou de la pièce à la salle de bain, il vous l'aurez à côté de vous, dans l'attente de ne pas perdre les détails de votre prochain déménagement. Je ne peux pas vivre si vous

7. Je ne peux pas arrêter de te lécher et de te faire dorloter. C'est sa façon de vous embrasser, de vous aimer et de vous faire savoir qu'il vous respecte. Tu es sa famille. D'un autre côté, quand vous jetez le ventre en l'air, c'est un signe qu'il vous fait entièrement confiance, parce que c'est un geste de vulnérabilité et de soumission..

8. est capable de lire vos émotions. Ils sont très intelligents et sensibles, de sorte que Ils sont capables de reconnaître vos humeurs sans problème. Par conséquent, il vous accompagnera dans vos peines et vos joies.

9. Il se laisse embrasser, même si je le déteste. Vous ne pouvez pas arrêter d’étreindre votre chien parce que vous ne pouvez pas aimer plus, cependant, pour lui ce n'est pas très confortable ou agréable. Mais puisqu'il est très intelligent et sait que vous l'aimez, il le permet.

10. Déplacez votre queue sans arrêt ou vous sourit. Peu importe ce qui se passe, il est bon de bouger vigoureusement la queue et de démontrer l’émotion et l’amour qu’il ressent pour vous. Aussi, même si vous n'y croyez pas les chiens sourient aussi, car en vivant avec des humains ils ont réussi à imiter un geste semblable au nôtre. Selon certains experts, même s’il est difficile à reconnaître, l’angle de la bouche devient plus prononcé et s’étire presque d’une oreille à l’autre.